Friday, November 3, 2017

Appel angoissé du journal "Le Monde" (3 novembre 2017) contre l'antisémitisme et le révisionnisme

En une du journal :
« En France, un antisémitisme du quotidien »
En bas de page : un dessin de Plantu : « Lantisémitisme au quotidien » / « [Un prof. :] Moi, ça fait longtemps que je ne parle plus de la Shoah dans ma classe ».
La page 12 est intégralement consacrée au sujet. 1) Sous-titre : « Insultes, intimidations, violences physiques, tags... Des juifs racontent des agressions devenues banales » ; 2) « Linquiétude des juifs plus marquée en France qu'ailleurs en Europe » ; 3) « A Bagneux, la stèle à la mémoire dIlan Halimi de nouveau profanée ».
En page 22 et dernière, léditorial : « Lantisémitisme ordinaire, en France en 2017 ».
Pour sa part, à différentes pages du journal et de ses suppléments, Le Monde de Louis Dreyfus rend un hommage appuyé à quatre notortés juives : un article sur Leonard Cohen, deux articles sur Elisabeth Roudinesco, deux autres articles sur Edgar Morin, sans compter un article avec photo sur Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale américaine (à laquelle vient de succéder Jerome Powell).
Marc Knobel, Sacha Ghozlan et Annie-Paul Derczansky le déplorent : « Aujourdhui, les moteurs de recherche charrient des horreurs. Sur Internet, la violence antisémite est sans retenue. Quand elle se déchaîne, elle prend des proportions folles. Et nos réponses sont insuffisantes ». Le remède préconisé par M. Knobel :  quon « traite » les « signalements » (les dénonciations) et quon agisse plus vite « contre les contenus qui violent la loi » (allusion aux lois contre le racisme et lantisémitisme et à la loi Sirat-Fabius-Gayssot ou loi Faurisson, publiée au Journal officiel de la République française du 14 juillet 1990). « Certains enfants sont derrière des écrans dès leur plus jeune âge et absorbent de la propagande antisémite et négationniste ».
Paris brûle-t-il ? Le feu au lac ?                                                                                                                                                                                                                   3 novembre 2017
NB : De cet article de première page on peut trouver une version en ligne datée du 1er novembre et titrée En France, l’antisémitisme « du quotidien » s’est ancré et se propage.